de Akena Okoko

Rappeur du groupe Alaclair Ensemble connu sous le nom de KNLO, Akena Okoko raconte dans Sainte-Foy, son premier livre, le récit afro-québécois de son adolescence près de Québec. Ce recueil d’instantanés du quotidien, entre l’école et le terrain de basket, les églises et les deux maisons d’une garde partagée, prend une nouvelle dimension dans sa version audio avec la valeur musicale ajoutée. Narré et mis en musique par Okoko (selon nous, un des meilleurs beatmaker au monde!) avec son acolyte Caro Dupont, ce livre audio permet une expérience unique et émouvante, une incursion totale dans cette poésie originale. 

Pour écouter un extrait, c’est ici.

Pour la version papier, c’est ici

978-2-925110-12-5 – 15$ – 53:25
Musique : KenLo Craqnuques et Caro Dupont
Une production et une réalisation d’Akena Okoko

de Véronique Grenier

Hiroshimoi est un récit en fragments d’ordinaire amoureux, un livre court pour décrire un amour intense. Premier livre de l’autrice, celle-ci y décrit avec une plume acérée un amour secret parce que caché, une histoire encore plus touchante quand on l’entend sortir de sa bouche. La musique envoûtante de KROY, brillante musicienne et moitié de Milk&Bone, enrobe la voix et les mots justes de Grenier pour les élever à un autre niveau de sens. La rencontre des deux artistes, mariage parfait, offre une relecture feutrée et intime d’Hiroshimoi

Pour écouter un extrait, c’est ici

Pour la version papier, c’est ici.

978-2-925110-14-9 – 15$ – 51:50
Musique originale : KROY
Réalisation : Louis-Philippe Roy
Conception sonore, montage et mixage : François Larivière
Une production signée Transistor Média

de Sarah Berthiaume, Simon Boulerice, Jean-Philippe Baril Guérard et Mathieu Handfield

La prémisse de ce roman collectif, c’est un clou qui transperce le plastique de la glissade d’eau la plus à pic en Amérique du Nord. Quatre auteurs. Quatre saisons. Quatre personnages. Un village transformé par une glissade d’eau. 118 blessés. Beaucoup de cris, de larmes et de grincements de dents qui peuvent enfin être entendus! Dans la version audio, dix ans après la parution originale, se joignent les voix des quatre auteur.trice.s (qui sont aussi comédien.ne.s) et une ambiance sonore pas piquée des vers. 

Ça s’écoute comme un balado où on part sur la piste d’événements surprenants. Ou comme quatre grandes entrevues avec des personnages qui ont vécu un traumatisme vraiment weird.

Pour écouter des extraits, c’est ici.

Pour la version papier, c’est ici.

978-2-92 5110-13-2 – 20$ – 3h55:40

Musique originale : Tenaga
Réalisation : Louis-Philippe Roy
Conception sonore, montage et mixage : François Larivière
Une production signée Transistor Média

de Jean-Philippe Baril Guérard

Je connais bien les gars comme toi. Ils étaient pas populaires, au secondaire. Un jour, sur une patinoire d’impro, ils ont découvert qu’ils pouvaient déterminer quand et comment faire rire d’eux, et que ça leur permettrait de survivre. Maintenant qu’ils sont adultes, on les voit partout, à la télé, dans les théâtres, sur Internet. Ils ont besoin d’être le centre de l’attention pour exister. Ils doivent monter sur scène cinq fois semaine devant mille personnes pour sentir qu’ils valent quelque chose. Ils calculent leur valeur comme humain au nombre de ventes et de clics et de vues et de cotes qu’ils génèrent. Et quand quelqu’un, quelque part, détourne son regard d’eux, ils s’en remettent pas. Ils partent en guerre et détruisent tout sur leur passage.

Dans un monde idéal, je saurais qu’il faut se tenir loin des gars comme toi. Mais on n’est pas dans un monde idéal: les gars comme toi, ils sont gentils. Et, comme tout le monde, ça va me faire plaisir de t’aider à devenir un monstre.

ISBN : 978-2-924670-97-2
362 pages, 28$

de Rébecca Déraspe

Combattre le why-why
C’est pas du théâtre
Mais c’est un peu du théâtre
Mais pas comme d’habitude
C’est des mots qui ont existé dans un théâtre
Des poèmes ou quelque chose comme ça
Mais c’est pas de la poésie
Ou en tout cas
Pas comme d’habitude
C’est un témoignage d’amour peut-être
Mais à personne en particulier
Juste un gros JE T’AIME à la complexité humaine
Parce que c’est pas si facile
Vivre
Ou en tout cas
C’est pas du théâtre
C’est pas de la poésie
C’est un cri
Un genre de WHY-WHY lancé
La face vers le ciel
Les mains désespérément offertes à la pluie
WHY ME

ISBN : 978-2-925110-06-4
124 pages, 20$

de Alexandre Castonguay

Dans J’attends l’autobus, tu vas être un Français qui travaille la nuit au Couche-Tard du terminus d’autobus de Montréal, OK? Moi, j’vais déposer une revue sur ton comptoir pis, pour plein de raisons, à ce moment précis va naître une relation d’amitié entre nous deux. Tu vas m’parler de toi, pis moi j’vais te parler de chemins, de réseaux, de véhicules, de rester, de partir, de mon frère à’ mine, de Johanne au Fameux, des institutions culturelles qui en ont rien à chier des régions, de la difficulté d’être un artiste qui veut vivre pis travailler en dehors de Montréal pis d’plein d’autres affaires.

J’vais laisser dérouler ma pensée dans l’temps pis sur le territoire au travers des allers-retours Montréal-Rouyn que je fais pour ma job. Je suis travailleur autonome. Comédien.

ISBN : 978-2-925110-09-5
130 pages, 20$

Figures du narcissisme dans la culture pop

de Stéphane Girard

Moimoimoimoimoi : le sujet contemporain n’en pincerait que pour lui-même. Ce lieu commun serait amplement confirmé par la culture populaire et certaines pratiques numériques. Mais cette évidence en est-elle vraiment une? Et si certains exemples de cette fascination de soi nous invitaient plutôt à déjouer le piège du narcissisme afin de ne pas sombrer, comme le héros du mythe grec, dans l’abysse que cache notre propre reflet? 

Dans la perspective interdisciplinaire des cultural studies, cet essai s’intéresse à quelques cas typiques de figures égocentrées : les séries Girls et The Comeback, les chansons de Kanye West, Taylor Swift ou Father John Misty, la téléréalité The Real Housewives of New York City, les selfies de Kim Kardashian ou de l’influenceur Marc Fitt, les mèmes de l’« instagrammeur » Mr Left Hand. Stéphane Girard arrive ainsi à rendre à la question de notre prétendu égocentrisme – et de ses pernicieux effets – toutes ses nuances et toute sa complexité.

ISBN : 978-2-925110-03-3
272 pages, 25$

Pour lire un extrait, c’est ici.

Conversations avec le rap québécois
réunies par Jason Savard

Un livre disponible exclusivement en numérique!

Depuis 2014, Jason Savard a mené une série d’entrevues filmées avec plus d’une quarantaine d’acteurs et d’actrices du milieu du rap québécois. Vrai parler est né de la transcription de ces entretiens. Dans une forme qui se trouve à mi-chemin entre une histoire orale et un portrait varié et nuancé de la scène actuelle, les artistes interviewés abordent des thèmes comme l’engagement, les liens avec les médias traditionnels, l’industrie de la musique populaire au Québec, la présence des femmes dans le milieu, les relations avec le public et les considérations identitaires. Par la voix de ses artisans, Vrai parler offre une documentation inédite et vivante sur le rap québécois.

Avec la participation de :
2Faces, Bbrain, Beeyoudee, Boogat, C-Drik, Carlos Munoz, Chub-e Pelletier, Cobna, Dee, Dice B, Dirty Taz, DJ Horg, Dramatik, Égypto, Félix B. Desfossés, FiligraNn, Goofy Welldone, Helmé, Ironik, Izzy-S, J.Kyll, Jam, Keithy Antoine LadyspecialK, KNLO, Koriass, Laurent K. Blais, Mocy, Monk.E, Ogden, Olivier Boisvert-Magnen, Olivier Brault, P.Dox, Rap de rap show, Richman, Rico Rich, Ruffsound, Sam Rick, Sarahmée, Sev Dee, Souldia, S.P., Steve Jolin, Tizzo, Wahlee Sparks et Webster.

224 pages, PDF et Epub, 9,99$

Pour lire un extrait, c’est ici.

 

Alien ou les mutations d’une franchise
de Megan Bédard

Quarante ans plus tard, que reste-t-il à dire sur Alien? Le film n’est plus seulement cette œuvre culte et unique ayant choqué l’auditoire de son époque; il s’est transformé en une colonie de récits épars qui se sont infiltrés dans toutes les sphères médiatiques et culturelles.
 
Xénomorphe est un voyage au cœur de cet univers de fiction explorant les mutations de la franchise Alien, du cinéma au jeu vidéo en passant par la bande dessinée et la littérature. Comment se créent, se transforment et se consomment ces œuvres après plusieurs décennies d’évolution dans ces monstrueuses constellations de récits?

ISBN : 978-2-924670-89-7
220 pages, 25$

Pour lire un extrait, c’est ici.

de Andrew Forbes

Traduit de l’anglais par William S. Messier

Fuir un village qui sera inondé pour élargir une rivière. Devenir agent de la faune comme son père mort trop jeune. Échapper à ses responsabilités dans un vieux chalet perdu. Lancer sa bague de mariage dans les chutes du Niagara un soir de sa lune de miel. Filmer des paysages époustouflants avec des drones pendant que celle qu’on aime perd lentement son combat contre la maladie. Faire des cours d’escrime pour recommencer à vivre après une rupture difficile. Se perdre en forêt avec un père malade qui cherche désespérément le lac de son enfance. Déménager avec sa fille dans le désert de l’Arizona.
 
Holland, Cara, Wendell, Sarah Lee, Kirk, Claudia, Caspar, Ana Rae et les autres tentent de fuir ou de reconstruire leur vie dans la beauté, la dureté et l’intimité des territoires en mouvement qui les entourent, les habitent et les façonnent. Traversant le continent, les nouvelles d’Andrew Forbes survolent ces existences comme un avion biplan à l’affût des feux de forêt, à l’affût de ce qui détruit et de ce qui permet parfois de renaître.

ISBN : 978-2-925110-00-2
288 pages, 25$

Pour lire un extrait, c’est ici.