Carnet de parc

De Véronique Grenier

 

C’est un lieu rond. On y arrive du dessus parce qu’on l’a ressenti. Un jour de trop. Il y a des arbres. Un plan d’eau. Des aires de jeux. De repos. Faut faire le tour. Longer le bord.
Choisir la vie, le vide.

Au parc du last call, on se teste l’espoir, le vouloir, le soi, une épreuve à’ fois.

ISBN : 978-2-924670-68-2
100 pages, 15$