Une invitation de Clotaire Rapaille

1 avril 2014

«Je vous emmerde et vous aime à la fois» – Votre Clotaire

Préparez vos smokings, vos robes osées et vos pulsions les plus mémorables.

Le 22 avril, à 19h au Bistro Vices et Versa, Clotaire Rapaille revient avec sa longue cape pour vous dire qui vous êtes.

Les Éditions de Ta Mère et le Théâtre du Futur vous convient au lancement interstellaire du livre Clotaire Rapaille : l’Opéra Rock, de Guillaume Tremblay, Olivier Morin et Navet Confit. Les bulles (de bière) seront à volonté (contre de l’argent) et, en plus de pouvoir toucher aux auteurs pour vrai, vous pourrez twerker les moulures du Vices et Versa sans gêne lors d’une performance musicale acoustique de quelques chansons tirées de la pièce au plus long CV international de l’histoire du théâtre québécois.

Ce sera une soirée orgiaque digne de Louise Deschâtelets et des habitants des résidences Soleil.

Résumé du livre

 L’an 2045.

Le Québec est souverain depuis deux décennies, mais ses provinces, rongées par la paresse et le manque d’enthousiasme, vivent une profonde crise identitaire. Dans une ultime tentative d’élévation, elles devront faire appel à Clotaire Rapaille, rock star de la psychanalyse.

Malgré un succès initial retentissant, les interventions mégalomaniaques de Rapaille entraîneront de terribles catastrophes, et la ville de Québec, jusqu’alors snobée par le grand maître, entamera une violente croisade dans le but de le détrôner.

Clotaire, seul avec sa cape et son bâton de marche, devra affronter ses anciens démons et descendre à Québec pour sauver le pays et, sans doute, l’humanité…

«Ce livre est bon pour les ordures»  – Clotaire Rapaille, nu, jouant du banjo sur un lit de mélasse et de fruits des champs avec sept naines suédoises déguisées en détenues d’Unité 9.

 

Printemps 2014

8 février 2014

L’hiver, c’est long. Nous, on aime mieux penser au printemps et aux deux délicieux livres que nous sortirons!

Clotaire Rapaille, l’opéra rock

D’Olivier Morin, Guillaume Tremblay et Navet Confit

Dans ce texte de théâtre totalement unique et décalé, Morin et Tremblay mettent en scène un Québec futuriste, souverain et en déchéance où il n’existe qu’un seul espoir de salut : Clotaire Rapaille. À travers une croisade épique, il enorgueillira les grandes provinces du Québec, une à une, grâce à des codes mirobolants dont lui seul a le secret. Mais la ville de Québec est oubliée et se révolte. Les codes mégalomaniaques de Rapaille entraînent un succès phénoménal, mais aussi des catastrophes terribles. Il doit donc affronter ses anciens démons et descendre à Québec pour sauver le pays… et sans doute l’humanité.

Albert Théière

De Mathieur Goyer 

Cette bande-dessinée nous présente Albert, travailleur sans histoire, qui se fait prescrire pour la première fois une paire de lunettes. En essayant différentes montures, il réalise une chose qui a, à son insu, influencé toute son existence : son nez est placé à l’envers sur son visage. Tout en se remémorant son enfance au travers du prisme de cette révélation, il décide que la seule manière de contrer ce problème est de se faire pousser la plus fantastique moustache, une moustache si impressionnante qu’elle rivalisera avec celle de son idole, Hercule Poirot. 

Ta Mère court les concours

22 novembre 2013

Deux belles annonces de nomination pour les auteurs de Ta Mère.

Steph Rivard est sur la liste préliminaire du Prix des libraires du Québec 2014 pour son roman Les fausses couches et Marie-Christine Lemieux-Couture  est finaliste du 13e Grand Prix littéraire Archambault pour Toutes mes solitudes!

Prix des libraires du Québec : la sélection

13e édition du Grand Prix littéraire Archambault : les dix finalistes maintenant connus

 

 

Ta Mère t’invite à l’accouchement de son 20e titre!

8 octobre 2013
À temps pour la fête la plus macabre de l’année, Ta Mère t’invite dans l’univers clair-obscur du premier roman de Steph Rivard, Les fausses couches, dans les recoins d’une maison insolite où se côtoient trois générations d’une famille repliée sur elle-même.
 
Le lancement aura lieux au bistro Vices et Versa, le lundi 29 octobre, à 19h!
 
Dans ce qu’on pourrait qualifier de fusion étrange entre le récit d’enfance, l’autofiction et un épisode particulièrement intense de La famille Addams, Steph Rivard raconte l’existence de William, un jeune garçon de douze ans qui grandit tant bien quel mal entouré de sa famille élargie dans une immense maison aux accents tant gothiques que banlieusards.

Les fausses couches, c’est un coming of age par le deuil, la maladie mentale et la magie, mais c’est aussi une lettre d’amour à l’importance des liens familiaux, aussi désaxée cette famille soit-elle.

Ta Mère deux fois gagnante au prix Lux!

4 octobre 2013

Ta Mère est excessivement fière de son directeur artistique, Benoit Tardif. Pour une troisième année consécutive, nos couvertures ont gagnées le prix Lux des meilleures couvertures de livre! Plus encore, Benoit à gagné le prix d’illustration de livre pour Ménageries, écrit par Jean-Philippe Baril Guérard.

Y a pas à dire, on est content content content.

Site du concours

Maison des jeunes, le lancement!

4 septembre 2013

Après Maison de vieux, Ta Mère a décidé de remettre ça, et elle t’invite à venir célébrer le lancement de son nouveau collectif le lundi 16 septembre au bistro Vices et Versa, à 19h!

Lieu iconique de l’adolescence qui a connu ses heures de gloire télévisuelle dans Watatatow, la maison des jeunes est le théâtre des petits et grands drames existentiels des 12 à 17 ans. Avec pour toile de fond la splendeur fluo des années 90, les 18 récits de ce recueil se déroulent autour ou à l’intérieur de maisons des jeunes situées dans différentes municipalités du Québec. À travers les yeux des ados qui les fréquentent ou des intervenants qui y travaillent, on retrouve la naïveté, l’intensité, mais aussi le malaise et l’ennui qui marquent cette époque riche en trips de drogue, soirées Nintendo 64 et relations sexuelles maladroites.

Les auteurs, en ordre d’apparition :

Laurence Gough – Vincent Brault – Marie-Andrée Arsenault – Simon Boulerice – Annie Goulet – Mathieu Poulin – Céline Huyghebaert – Jean-Simon Desrochers – Sandrine Galand – Florence Bobier – Suzanne Vallières-Nolet – Jean-Philippe Baril Guérard – Marie-Christine Lemieux-Couture – Maude Nepveu-Villeneuve – Mathieu Handfield – Amélie Dumont – Julien-Pier Boisvert – Daniel Grenier

Nouveautés automne 2013

7 juillet 2013

Ta Mère est excitée comme une fillette : voici enfin le temps de dévoiler les titres qui paraîtront cet automne!

Maison des jeunes

Amélie Dumont+Céline Huyghebaert+Julien-Pier Boisvert+Mathieu Handfield+Mathieu Poulin+Maude Nepveu-Villeneuve+Florence Bobier+Jean-Philippe Baril Guérard+Marie-Andrée Arsenault+Marie-Christine Lemieux-Couture+Annie Goulet+Daniel Grenier+Jean-Simon Desrochers+Laurence Gough+Sandrine Galand+Simon Boulerice+Suzanne Vallières-Nollet+Vincent Brault

(Nouvelles)

Lieu iconique de l’adolescence qui a connu ses heures de gloire télévisuelle dans Watatatow, la maison des jeunes est le théâtre des petits et grands drames existentiels des 12 à 17 ans. Avec pour toile de fond la splendeur fluo des années 90, les 18 récits de ce recueil se déroulent autour ou à l’intérieur de maisons des jeunes situées dans différentes municipalités du Québec. À travers les yeux des ados qui les fréquentent ou des intervenants qui y travaillent, on retrouve la naïveté, l’intensité, mais aussi le malaise et l’ennui qui marquent cette époque riche en trips de drogue, soirées Nintendo 64 et relations sexuelles maladroites.

 Parution : septembre 2013

Les Fausses couches, de Steph Rivard

(Roman)

 Dans ce qui nous semble être une fusion étrange entre le récit d’enfance, l’auto-fiction et l’histoire de la famille Addams, Steph Rivard nous amène à contempler la vie de William, jeune garçon de douze ans qui vit avec toute sa famille élargie dans une immense maison aux accents tant gothiques que banlieusards. Les fausses couches, c’est un coming of age par le deuil, la maladie mentale et la magie, mais c’est aussi une lettre d’amour à l’importance des liens familiaux, aussi désaxée cette famille soit-elle.

 Parution : octobre 2013

Albert théière, de Matthieu Goyer 

(Bande dessinée)

 Albert, travailleur sans histoire, se fait prescrire pour la première fois une paire de lunettes. En essayant différentes montures, il réalise une chose qui a, à son insu, influencé toute son existence : son nez est placé à l’envers sur son visage. Tout en se remémorant son enfance au travers du prisme de cette révélation, il décide que la seule manière de contrer ce complexe est de se faire pousser la plus fantastique moustache, une moustache si impressionnante qu’elle rivalisera avec celle de son idole, Hercule Poirot.

 Parution : novembre 2013

Ta Mère à Solstice

14 juin 2013

Viens voir Ta Mère en conférence à Solstice, événement de réseautage créatif dont la première édition a lieu ce samedi, le 15 juin 2013!

En plus de rencontrer des gens intéressants oeuvrant dans différents domaines créatifs, de participer à des discussions animées par divers conférenciers et de recevoir de superbes sacs à surprises, les participants auront la chance d’apprendre, directement de la bouche de maman, comment faire un livre sans avoir l’air de s’auto-publier. Un après-midi à ne pas manquer!

Il est encore temps de s’inscrire à l’événement, mais il faut faire vite!